Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 03:38
Tout comme Moïse et Jean-Paul II l'ont fait avant moi, j'ai contemplé la terre promise du haut du Mont Nebo hier.

En fait, c'est depuis que je suis parti de l'Égypte que j'ai l'impression de refaire le trajet de Moïse conduisant son peuple vers la terre promise. Tout comme eux j'ai traversé le désert du Sinaï et le désert de Jordanie pour me rendre jusqu'au Mont Nebo au pied du Jourdain. Je n'ai pas réussi à séparer les eaux de la Mer Rouge par contre et contrairement à Moïse, je ne suis pas mort sur cette montagne (heureusement). Il paraît que son corps est enterré là, quelque part mais personne n'a réussi à le retrouver à ce jour.

Donc, du haut de ce mont on voit le Lac de Tibériade et la Mer Morte, reliés par le fleuve Jourdain qui sert de frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie (ou la Palestine, ou Israël, c'est selon). De l'autre côté du Jourdain on aperçoit plein de villes bibliques comme Jérusalem, Bethléem et Jéricho.

Du côté Jordanien du Jourdain (la Transjordanie) il y a aussi beaucoup de sites bibliques. Par exemple, la petite ville de campagne de Madaba où j'habite existe depuis plus de 4500 ans et est citée dans la bible.

Mais le plus connu de ces sites est sans contredit Béthanie, là où Saint Jean-Baptiste, patron des canadiens français, a baptisé Jésus dans l'eau du Jourdain. On a retrouvé ce site il y a seulement 10 ans et des fouilles sont encore en cours comme vous pouvez le voir sur la photo.

Lorsqu'on visite ce lieu saint, on peut s'approcher jusqu'au bord du Jourdain et pratiquement toucher de l'autre côté. Ce fleuve est en fait une minuscule rivière qu'on peut facilement traverser à pied mais ce n'est pas à conseiller de le faire car la région est fortement armée et contrôlée.

Comme vous le savez probablement, Jean le Baptiste s'est fait couper la tête peu après ça tout simplement parce que le roi Hérode voulut faire plaisir à Salomé après qu'elle eut dancé pour lui. Le château où ça s'est produit est aussi près d'ici en Jordanie mais je n'ai pas eu l'occasion de le visiter. Par contre, l'hôtel où j'habite s'appelle Salomé. ;)

Tant qu'à être rendu dans ce coin là, un incontournable est bien sûr d'aller se baigner dans la Mer Morte. Enfin, quand on dit se baigner on devrait plutôt dire flotter car cette mer a comme particularité d'être la plus salée du monde. C'est pourquoi elle est morte (car aucun poisson ne peut y vivre) et c'est pourquoi il est si facile d'y flotter. Cette mer est aussi le point le plus bas de la planète car elle est à 450 mètres sous le niveau de la mer.


À l'extrémité sud de la Mer Morte se trouvaient les célèbres villes de Sodome et Gomorrhe que Dieu a détruites dans un moment de colère divine car elles vivaient trop dans le péché et la luxure selon la légende. La réalité est plutôt que ces villes ont été engouffrées par un cataclysme naturel quelconque il y a 4000 ans, cette région étant volcanique et pétroleuse en plus d'être très salée. Personne ne sait exactement où se situaient précisément ces deux villes, on en a seulement une bonne idée.

Ce fût donc mon court pèlerinage dans ces terres riches d'histoires bibliques, donc chrétiennes. Par contre, cette région est aussi riche en histoires Judaïques ainsi qu'en histoires Islamistes. Les 3 grandes religions monothéistes (à dieu unique) au monde. Ces 3 religions ont été fondées dans cette région du moyen orient. Ces 3 religions ont Jérusalem comme ville sainte. Ces 3 religions disent à peu près la même chose et partagent à peu près les mêmes histoires. Ces 3 religions se font la guerre depuis des siècles et des siècles, amen!

J'ai eu l'occasion de beaucoup côtoyer l'islam au cours de ce voyage. Au début, ça m'agaçait profondément lorsque je l'ai découverte en Malaisie. Par la suite je m'y suis habitué, si on peut dire. Même si l'appel à la prière diffusée des hauts parleurs puissants de toutes les mosquées 5 fois par jour s'apparente à une forme de lavage de cerveaux, on finit par trouver banal de se faire réveiller à 4h15 du matin par ces chanteurs/prieurs qui semblent se répondre d'une mosquée à l'autre. On les entend clairement peu importe où on se trouve dans la ville tellement il y a de mosquées.

J'ai surtout eu l'occasion de côtoyer monsieur et madame tout le monde arabe (en fait, plus monsieur que madame qu'on voit moins) pour réaliser qu'ils ne sont pas si religieux que ça et encore moins fanatiques. Le problème des pays arabes est que les fanatiques sont au pouvoir et exercent une trop grande influence sur leur peuple, entre autre en contrôlant les médias. On ne voit que des barbus à la télé mais ça ne correspond pas aux gens de la rue. Même s'ils portent des costumes traditionnels et se laissent pousser la barbe de 3 jours, la plupart des gens que j'ai vu pratiquent leur religion comme j'ai vu mes parents pratiquer la leur toute leur vie. C'est à dire plus par respect des traditions et par habitude que par grande ferveur, encore moins par fanatisme.

Il ne faut pas oublier que la religion a aussi exercé une influence démesurée dans notre société il n'y a pas si longtemps. Mes grand parents ont vécu à une époque où les prêtres dictaient la conduite de tout le monde et où on entendait clairement les cloches des églises partout à tous les jours tellement il y avait d'églises. Certaines femmes portaient même un costume assez semblable à celui des femmes voilées arabes et on les appelait des religieuses. 50 ans plus tard, ce n'est plus le cas et notre société s'est affranchie de ce type de religion tout en permettant aux gens d'exprimer leurs croyances.

Quand je regarde à la télé ce qui se passe dans les rues de Téhéran ces jours ci, je me dis que probablement eux aussi d'ici 2 à 3 générations vivront un tel changement. Du moins, je leur souhaite.

Je souhaite aussi qu'un tel vent de changement soit profitable pour l'humanité et mette fin à tous ces conflits inutiles. Si je me fie aux gens simples que je croise à tous les jours, je crois que c'est possible. Car ils nous sont identiques sauf qu'ils parlent une autre langue, ont d'autres croyances et mangent des drôles d'affaires. :)

Prochaine destination : Istanbul en Turquie. Ce sera encore le moyen orient mais de moins en moins puisque je m'approche rapidement de l'Europe. Ça paraît aussi dans les prix des chambres d'hôtels qui sont beaucoup plus européens. :)
Repost 0
Published by Pierre - dans Jordanie
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 15:03
Voici une autre des merveilles de ce monde que je peux cocher sur ma liste : Petra en Jordanie.

Petra, qui signifie "roche" en grec, est une citée antique d'où régnaient les Nabatéens il y a environ 2000 à 2300 ans. Les Nabatéens étaient un peuple de bédouins provenant du Yémen et ils se sont établis au coeur du désert au centre de ce qui est aujourd'hui la Jordanie. L'endroit était plutôt stratégique pour l'époque puisqu'il était au croisement du passage des caravanes de l'Arabie à la Syrie et de la Méditerranée à la Mésopotamie (l'Irak actuelle). Ils sont donc devenus très puissants de ce fait.

C'est au coeur du désert mais c'est en fait une région très montagneuse.

C'est dans ces montagnes que ce peuple a réalisé des sculptures monumentales qu'on peut encore voir aujourd'hui. La majorité de ces sculptures prennent la forme de façades gigantesques taillées à même le roc des montagnes qui laissent à penser qu'on a affaire à des cathédrales. En fait ce sont pour la plupart des tombeaux et dès qu'on y pénètre, on y retrouve plus souvent qu'autrement qu'une seule pièce carrée ou deux. Il y a aussi quelques lieux de cultes dont un endroit au sommet d'une montagne d'où on procédait à des sacrifices (humains selon certains).

Les plus simples de ces lieux ne ressemblent qu'à des grottes préhistoriques taillées dans la pierre alors que les tombeaux royaux sont des sculptures dignes des plus célèbres cathédrales de ce monde. Elles ont même servi de résidence au fil des siècles jusqu'à ce que le lieu soit redécouvert par un explorateur suisse au début du 19e siècle.

Ce qui rend ce site particulier aussi c'est son accès. Pour pénétrer au coeur de ces montagnes, il faut passer par un étroit couloir d'à peine quelques mètres de large mais d'une hauteur d'environ 200 mètres. Ce passage de 1,2 kilomètre de long s'appelle le Siq et n'a pas été taillé par l'homme mais est bel et bien un phénomène naturel.

Au bout de ce passage on arrive face à l'un des plus beaux monuments de ce monde : le tombeau du roi Arétas III surnommé Al-Khazneh (ce qui signifie "le Trésor" en français). C'est vraiment émouvant de voir apparaître cette merveille baignée de soleil à travers les parois sombres du Siq après une si longue marche.

Vous avez probablement tous déjà vu cet endroit, entre autre dans une scène d'un film d'Indiana Jones que j'ai recrée à ma façon. Je veux partager ce moment avec vous dans cette courte vidéo qui mérite d'y consacrer la prochaine minute et demie. Voici donc ce que mes propres yeux ont vu.


Tout ça se passe dans le désert sous 40° à cette période de l'année et vous devez disposer de plusieurs heures pour n'en voir qu'un aperçu. Certains achètent même des billets de deux ou de trois jours pour explorer le site plus en profondeur. Le site est immense car il ne faut pas oublier que c'était une ville de 20 000 habitants à l'époque. Il ne subsiste plus grand chose de la ville proprement dite car comme c'étaient des bédouins et qu'ils vivaient sous la tente, leurs habitations n'ont pas survécues au temps. Seules leurs tombeaux nous ont été légués.

Après Petra j'ai mis le cap sur Amman, la capitale de la Jordanie.

Le transport en commun ici consiste à se pointer à un endroit plus ou moins précis et lorsqu'un taxi ou un mini-bus se pointe, il attend d'être complet pour partir vers sa destination. Oubliez donc ça les horaires d'autobus. Bref, pour me rendre à Amman j'ai raté le dernier de ces convois à Wadi Musa. Il y a donc quelqu'un qui s'est offert pour nous amener à Ma'an à une cinquantaine de kilomètres plus loin d'où on pouvait espérer attraper un autre moyen de transport. On était trois à attendre, moi pour Amman et les deux autres pour Aqaba et j'ai trouvé un mini-bus qui pensait de rendre jusqu'à Amman pour 2 dinars, Inch Allah (si dieu le veut) comme ils disent tout le temps.

45 Minutes plus tard, lorsqu'il était plein nous voilà parti pour 3 heures de route dans le désert. Étant le seul touriste à bord, je peux vous dire que j'étais le centre d'attraction. Tout le monde voulait me sortir ses trois mots d'anglais, me dire "Welcome" et me serrer la main. À l'arrêt pour la pause, un Palestinien m'a présenté son fils et sa femme et m'a payé un jus d'orange en répétant Canada, Canada.

Rendu à Amman, sans que je ne demande rien un jeune homme de l'âge de mon fils s'est offert pour m'accompagner dans un autobus municipal jusqu'au centre ville alors que ce n'était pas sa destination. Il a même insisté pour payer (environ 25 cents, mais tout de même) en disant que s'il venait dans ma ville je ferais pareil pour lui (pas sûr). Il venait de me sauver environ 10$ de taxi en faisant ça. Je suis vraiment étonné de l'accueil des Jordaniens et je n'ai jamais eu l'impression de me faire exploiter comme en Égypte, au contraire.

Quant à Amman, ce n'est pas une ville touristique et il y a peu à voir sauf le quotidien d'une grande ville arabe. Ce qui est étourdissant par contre c'est de réaliser qu'on ne se trouve qu'à 50 km de la Palestine, 100 de la Syrie, 150
de l'Arabie Saoudite et à environ 300 km de l'Irak. Lorsqu'on sait toutes les tensions politiques qui existent dans ce coin de la planète, c'est vraiment étrange de voir comment ces gens vivent paisiblement en plein centre de ce baril de poudre prêt à exploser à tout moment.

Encore quelques jours en Jordanie et je vais tenter de voir si je ne peux pas pousser une pointe jusqu'à la Mer Morte.
Repost 0
Published by Pierre - dans Jordanie
commenter cet article

moiFaire le tour du monde en sac à dos à 50 ans, c'est possible. Conseils, anecdotes et autres souvenirs de ce long voyage autour du monde réalisé en 2009 et des autres voyages qui ont suivi.

Pays déjà visités

Pays visités

40 pays (17%)

Derniers visiteurs

 actuellement en ligne

 

 visiteurs à ce jour

Carnets De Voyage